Gregor Kessler

Patrouilleur rural aussi rapide à dégainer devant un ennemi qu'à se déculotter devant une dame

Description:
Carrières

Sergent, ex-Patrouilleur rural

Bio:
Le jeune homme du Wissenland

Originaire de la campagne wissenlandaise, Gregor Kessler a grandi dans une famille de patrouilleurs ruraux. Son père, Rufus Kessler, était réputé l’un des meilleurs de ce métier dans la région, malgré son problème de jeu. Gregor grandit dans la ferme familliale, tenue par son grand-père maternel. Faisant les 400 coups avec son ami Erich Steiner, fils du propritaire de la ferme voisine, il eut une enfance relativement heureuse jusqu’au jour où son père quitta mystérieusement la maison pour ne plus y revenir, laissant son fils unique et son épouse dans le plus grand chagrin. Alors que son ami Erich quittait lui aussi la région pour aller se trouver du travail dans la cité de Nuln, Gregor se retrouva seul à pourvoir aux besoins de la maison. Le travail de la terre ne l’intéressait guère, alors il la céda à un oncle maternel pour devenir patrouilleur rural comme son père, bien qu’il nourrissait à son égard une rancoeur pour l’avoir abandonné. Sa mère décéda quelques années plus tard d’une mauvaise grippe et Gregor décida de laisser loin derrière lui ses malheurs pour chercher du travail ailleurs en Empire. Il trouva un poste plus au nord dans la riche et prospère ville de Kemperbad.

L’amour à Kemperbad

Gregor apprit vite à aimer Kemperbad. Tout en vivant à la campagne, il pouvait profiter des commodités de la ville, telles que les tavernes et les maisons de débauche. Ce fut lors d’une patrouille sur la route d’Altdorf qu’il fit la rencontre d’un initié sigmarite nommé Friedrick Bauer, d’un milicien halfling du nom de Gordon et, surtout, de la sublime Ariel Lukas qui lui ravit son coeur. Prêt à tout pour elle, il prit de grands risques pour la sauver des griffes du docteur Raul Domingo, conseiller de la ville, mais aussi adorateur des sombres divinités du Chaos. Au cours de sa quête pour la belle artiste, il s’acoquina avec l’organistion criminelle des Belladona, explora de vieilles ruines naines et confronta des hommes-bêtes menés par la dangereuse sorcière Renata. Malheureusement, l’amour de sa vie épousa le nouveau conseiller de Kemperbad, Felix von Ranganhoft, qui protégea avec son armée la ville assiégée par les hommes-bêtes de Renata. Pourtant, au cours de ses péripéties, il avait fait la rencontre d’une autre femme courageuse, la belle Alexa, qui semblait lui porter une attention particulière, mais celle-ci n’était pas non plus disponible, car elle s’était voué corps et âme à la miséricordieuse Shallya. Recherché pour trahison et hérésie par les autorités locales, ce fut le coeur lourd qu’il quitta Kemperbad avec l’aide des Belladona, en compagnie de Friedrick Bauer et de leur nouveau compagnon d’armes, Wolfgang Breimer.

Gregor à Marienbourg

Quelques jours après son arrivée à Marienbourg, Gregor se rendit à cheval au poste de la garde du quartier Suiddock, aussi connu de son nom complet Poste Numéro Un Gram Dawys de l’Honorable Compagnie des Allumeurs de Lampadaires et des Guetteurs. Le poste consiste en un simple bâtiment de pierre sans fenêtre et avec une seule porte renforcée. Gregor se présenta à l’officier en place, le sergent nain Garik Svitzher, qui le référa à son supérieur, le capitaine Theophilus Graveland, commandant des Bérets Noirs à la caserne de la Haute-Tour de Suiddock.

Arrivé à la caserne et laissant sa monture à l’écurie, Gregor demanda à rencontrer le capitaine, mais il n’était pas disponible pour l’instant. Il retourna chercher son cheval dans l’écurie de la caserne où il surprit un homme en uniforme de la garde en train d’observer sa monture. L’inconnu dit simplement à Gregor : « Il est à vous? C’est un animal magnifique! De race kislevite, je crois? ». Les deux hommes se lancèrent ainsi dans une longue discussion sur les chevaux qui dériva inévitablement vers l’expérience de patrouilleur rural de Gregor. Après avoir entendu quelques opérations effectuées par ce dernier, l’inconnu s’exclama : « La cité de Marienbourg a besoin d’hommes tels que vous! Nous accueillons une nouvelle cohorte de la garde de Suiddock demain au levé du soleil. Présentez-vous ici à la caserne, si cela vous intéresse. » Gregor arriva devant les portes de la caserne le lendemain bien avant les premières lueurs du jour. À son grand étonnement, l’homme avec lequel il avait discuté la veille et qui accueillait maintenant les recrues n’était nul autre que le capitaine Graveland! Au cours de la journée, Gregor apprit les règlements de la garde et les principales lois de Marienbourg. Il reçut son uniforme et entra en fonction dès le lendemain au Poste Numéro Un.

Suiddock est un quartier achalandé. La majorité des personnes et des marchandises (légales ou non) qui entrent ou sortent par voie d’eau transitent par ses quais. De plus, les troubles y sont omniprésents. Les agressions verbales et physiques entre les membres de l’Association des Riverains et ceux de la Guilde des Pilotes et des Marins sont plus que fréquentes. La toute puissante Guilde des Manutentionnaires, qui incluent tous les travailleurs des quais de Marienbourg, organisent des grèves et des moyens de pression qui dégénèrent souvent (des elfes sont ainsi battus tout simplement parce que les quais d’Elftown ne sont pas sous la juridiction de la guilde et n’emploient que des elfes). Des endroits peu fréquentables à l’ouest de Suiddock tels que le Club des Gentlemen de Marienbourg et le Lotus d’Or sont rarement visités par la garde, sans oublier les nombreuses tavernes, maisons de jeu et bordels qui parsèment le paysage du quartier ainsi que les cadavres régulièrement repêchés dans les canaux. Les Bérets Noirs patrouillent également Dwergsbezit, mais ses habitants nains sont généralement tranquilles. Gregor travailla avec zèle durant tout l’hiver, malgré les efforts du sergent Svitzher pour le modérer, et il finit par connaître Suiddock comme le fond de sa poche (en plus de devenir familier avec la plupart des quartiers de Marienbourg, sauf Doodkanaal que ses collègues lui recommandèrent d’éviter à tout prix, à moins qu’il tienne absolument à mourir) et se tailler une réputation autant parmi les Bérets Noirs que parmi les criminels du quartier. Il devint un ami du capitaine Graveland, qui apprécie grandement son ardeur au travail et son sens de la justice.

À la fin de l’hiver, lors d’une descente au Perchoir du Pélican, un ivrogne arrêté déclara après que Gregor est mentionné son nom : « Kessler? Dirait ben qu’j’me fait arrêter par un Kessler à chaque saison! Mais cé pas l’même que sur la route de Middenheim, l’autre y manquait un œil. » Reconnaissant son père adoptif, Gregor voulut remonter la piste, mais les maigres finances des Bérets Noirs ne lui permettaient pas de faire enquête. Gregor profita donc de ses congés de Festag pour visiter les autres postes de garde et explorer les quartiers Messteeg, Ostmuur et Rijkspoort. Ne trouvant pas d’autres traces de son père adoptif, Gregor se résigna à demander de l’aide à un contact qui pourrait peut-être obtenir des renseignements : Telmo Eppolito, le grassouillet cousin de Diego.

Le sergent des Bérets Noirs

Gregor retrouva la trace de Rufus Kessler et put enfin lui parler. Il apprit une vérité troublante: il avait été adopté par ses parents Kessler après le meurtre de ses parents biologiques par un être malfaisant que Rufus pourchasse depuis plusieurs années. Le père et le fils réconciliés, Rufus fit promettre à Gregor de ne pas le suivre dans sa quête. De toute façon, les nouvelles fonctions de ce dernier à Marienbourg le tenaient très occupé. Il avait même pris sous son aile un jeune orphelin de la rue nommé Mathias. Friedrick, Wolfgang et lui découvrirent également la présence de créatures morts-vivantes infiltrées dans la cité. Ils remontèrent ensemble la piste jusqu’à l’île de Graben, au large d’Albion, où ils mirent fin aux sombres expériences du nécromancien Meredoth.

En route vers Altdorf

Alors que Friedrick accompagna son mentor, le père Olaf, et que Wolfgang se rendit à Altdorf pour obtenir son diplôme de magicien, Gregor demeura à Marienburg. En plus de poursuivre son service dans les Bérets Noirs, il organisa les retrouvailles de Mathias avec sa famille sur l’île de Graben et entretint une relation relativement stable avec une serveuse du Pélican. Six mois plus tard, il quitta Marienburg pour retrouver ses compagnons d’armes devant le grand temple de Sigmar à Altdorf, tel qu’ils se l’étaient promis avant de se séparer.

Gregor Kessler

Les Enfants des Vents Faerbast Faerbast